Le peintre dévorant la femme – de Kamel Daoud : robinsonnade au musée Picasso

Dernier livre de Kamel Daoud, Le peintre dévorant la femme a été publié d’abord en 2018, simultanément en France chez Stock et en Algérie chez Barzakh. Il a été réédité en format poche en mars 2020 chez Actes Sud, dans la collection Babel. Ce livre est le fruit d’une nuit que Kamel Daoud a passéeLire la suite « Le peintre dévorant la femme – de Kamel Daoud : robinsonnade au musée Picasso »

J’ai couru vers le Nil – d’Alaa El Aswany : L’Égypte des faux-semblants

Il s’agit du dernier roman d’Alaa el Aswany. Il  est labyrinthique et se présente comme un ensemble de petits-romans avec des intrigues diverses et de nombreux personnages. Tout se passe au Caire et ses environs en 2011, année de la révolution contre Moubarak et le système politique. « La place Tahrir était devenue une petite républiqueLire la suite « J’ai couru vers le Nil – d’Alaa El Aswany : L’Égypte des faux-semblants »

Dans la peau de l’étranger – d’Ai Weiwei : hommage à l’humanité de l’étranger

L’artiste chinois Ai Weiwei est connu par la diversité des formes artistiques: sculptures, installations, peintures, films, photographies, livres…Après son film Human Flow (2017) qui explore la condition des réfugiés à travers de nombreux camps partout dans le monde, il publie un petit livre en guise de manifeste : Dans la peau de l’étranger. Traduit de l’anglais,Lire la suite « Dans la peau de l’étranger – d’Ai Weiwei : hommage à l’humanité de l’étranger »

La Maison indigène – de Claro : à la recherche du père et de soi

L’auteur a été inspiré par une maison liée à sa généalogie:  Maison indigène  ou Villa du centenaire ,  une maison construite dans la Casbah d’Alger, inaugurée  à l’occasion du centenaire de la colonisation française en Algérie (1930), conçue par l’architecte Léon Claro (1899 Oran-1991 France), le grand-père de l’auteur. Cet architecte est également le concepteur deLire la suite « La Maison indigène – de Claro : à la recherche du père et de soi »