Le Conteur, la nuit et le panier – de Patrick Chamoiseau : cheminement vers l’art d’écrire

Après son recueil  Contes des sages créoles  (Seuil 2018), Patrick Chamoiseau publie son nouveau livre chez le même éditeur, Le Conteur, la nuit et le panier. Le livre est réparti en parties , chacune est constituée de petits textes titrés. Il ne s’agit pas d’un livre de fiction. il faut éviter aussi toute étiquette du genreLire la suite « Le Conteur, la nuit et le panier – de Patrick Chamoiseau : cheminement vers l’art d’écrire »

Le voyage d’Ibn Fattouma- de Naguib Mahfouz : misère et faux-semblants en terre d’islam

Le roman a été publié pour la première fois en 1983 en langue arabe. Qindil, dit Ibn Fattouma, est un jeune homme qui vit avec sa mère dans un pays musulman dit Dar Al-Islam (Terre d’Islam). Orphelin de père, il est initié et enseigné par un imam qui épouse par la suite sa mère pourLire la suite « Le voyage d’Ibn Fattouma- de Naguib Mahfouz : misère et faux-semblants en terre d’islam »

Tisser – de Raharimanana : manifeste pour une Afrique belle et libre

Après son roman  Revenir  (Rivages 2018), Raharimanana publie son nouveau livre, Tisser (Mémoire d’encrier 2021). Le narrateur est un ancêtre incarné dans l’âme d’un enfant avorté. Dans une île de l’Afrique, il erre et raconte. « Et moi, enfant-ancêtre, pas encore humain, peut-être plus jamais humain tant que mon corps repose sans sépulture parmi ces plastique »Lire la suite « Tisser – de Raharimanana : manifeste pour une Afrique belle et libre »

Le Doigt – de Dalie Farah : réparer l’enfance douloureuse par la littérature

Après son premier roman à succès  Impasse Verlaine , Dalie Farah publie le deuxième chez le même éditeur,  Le Doigt (Grasset 2021). Pour découvrir la critique du premier roman cliquez ici : Impasse Verlaine Quelque part en Auvergne en 2018, devant le lycée où elle travaille, une professeure quadragénaire est giflée par un automobiliste  à qui elleLire la suite « Le Doigt – de Dalie Farah : réparer l’enfance douloureuse par la littérature »

Mahmud et Yezida – de Murathan Mungan : amour et traditions meurtrières en Turquie

Les éditions Kontr publient les livres traduits du turc vers le français. Une dizaine de titres est déjà publié. Mahmud et Yezida est l’une des ses récentes parutions, livre publié en langue turque en 1992, premier volume de la trilogie mésopotamienne de l’écrivain Murthan Munagn. Pour découvrir l’entretien avec le directeur de Kontr éditions cliquezLire la suite « Mahmud et Yezida – de Murathan Mungan : amour et traditions meurtrières en Turquie »

La théorie des aubergines – de Leïla Bahsaïn: la cuisine pour promouvoir le vivre-ensemble en paix

Après son premier roman  Le ciel sous nos pas (éd. Albin Michel 2019), Leila Bahsaïn publie le deuxième  chez le même éditeur : La théorie des aubergines. Pour lire la critique du précédent roman cliquez ici : Le ciel sous nos pas Khadidja, dite Dija, travaille dans une agence de communication dans la ville de Plombières. DuLire la suite « La théorie des aubergines – de Leïla Bahsaïn: la cuisine pour promouvoir le vivre-ensemble en paix »

Aussi riche que le roi – d’Abigail Assor : la guerre contre la pauvreté au Maroc de 1994

Casablanca en 1994. Sarah est une lycéenne française vivant avec sa mère Monique dans un quartier pauvre, près du bidonville. Le père est absent ; l’adolescente ne l’a jamais connu. Ayant quitté Cannes pour Casa, la famille est très pauvre. La mère fréquente des hommes et en reçoit dans son lit pour survivre. Sarah sort avecLire la suite « Aussi riche que le roi – d’Abigail Assor : la guerre contre la pauvreté au Maroc de 1994 »

Deux nouveaux recueils poétiques d’Abdellatif Laâbi : léguer la passion de l’humanité à la jeunesse

Après son recueil poétique Presque riens, Abdellatif Laâbi publie deux recueils de poésie-jeunesse accompagnés d’illustrations : Ouvrons l’œil du cœur, et Ce que poète désir. Pour lire la critique du précédent livre, cliquez ici: Presque riens 1-Ouvrons l’œil du cœur ! Il s’agit de brefs poèmes qui  constituent un éloge de l’humanité à travers l’amour, la paix,Lire la suite « Deux nouveaux recueils poétiques d’Abdellatif Laâbi : léguer la passion de l’humanité à la jeunesse »

Les lumières d’Oujda – de Marc Oho Alexandre Bambe : rendre hommage à l’humanité par la poésie

Après  Fragments  (Bernard Chauveau 2019), Marc Oho Alexandre Bambe publie son nouveau livre, un roman intitulé Les lumières d’Oujda (Calmann Lévy 2020). Un Camerounais est expulsé de l’Italie parce qu’il n’a pas les papiers. De retour au village natal à Douala, il vit auprès de  sa grand-mère, son unique soutien familial après la mort de sesLire la suite « Les lumières d’Oujda – de Marc Oho Alexandre Bambe : rendre hommage à l’humanité par la poésie »

Le passeur – de Stéphanie Coste : de l’Érythrée à la Lybie, le trafic des migrants et la déshumanisation

Près d’une  plage  à  Zouara en 2015, dans cette Libye post-Kadhafi, Seyoum est un célèbre passeur de migrants.  Ces derniers viennent  de divers pays : Libyens, Ethiopiens, Soudanais, Erythréens…Espérant atteindre « le paradis » italien, ils sont  regroupés dans des entrepôts avant la traversée, maltraités et déshumanisés. Ce qui compte pour Seyoum, c’est l’argent. «  J’ai fait deLire la suite « Le passeur – de Stéphanie Coste : de l’Érythrée à la Lybie, le trafic des migrants et la déshumanisation »