Lecture-Monde organise une visioconférence avec Alaa El Aswany: le 31 janvier

Le magazine Lecture-Monde commence les rencontres et entretiens audiovisuels avec les écrivains et écrivaines du monde entier. Cela concerne aussi les autres acteurs du livre tels que les éditeurs, les imprimeurs et les traducteurs (souvent mis à la marge)… La première rencontre aura lieu avec Alaa El Aswany le 31 janvier 2021. Elle passera enLire la suite « Lecture-Monde organise une visioconférence avec Alaa El Aswany: le 31 janvier »

Alaa El Aswany et le « crime » de la littérature

Depuis des lustres, on entend parler de la condamnation des journalistes dans plusieurs coins du monde. Le motif commun est de porter atteinte à l’Etat. Les cas les plus récents sont les deux écrivains-journalistes turcs Asli Erdogan et Ahmet Altan, condamnés à la prison par le pouvoir d’Erdogan. En Algérie, il y a juste quelquesLire la suite « Alaa El Aswany et le « crime » de la littérature »

Le Syndrome de la dictature – d’Alaa El Aswany : rapport médical des pouvoirs dictatoriaux

Après son dernier roman  J’ai couru vers le Nil (Actes Sud 2018), Alaa El Aswany publie son nouveau livre, un essai intitulé Le Syndrome de la dictature. Pour lire la critique de son dernier roman cliquez ici: J’ai couru vers le Nil Depuis  ses premiers textes, Alaa El Aswany avance à visage découvert vers sonLire la suite « Le Syndrome de la dictature – d’Alaa El Aswany : rapport médical des pouvoirs dictatoriaux »

La chambre de l’araignée – de Mohammed Abdelnabi : Égypte, la prison des homosexuels

La fiction est racontée par le personnage homosexuel Hani Mahfouz.  Alors qu’il marchait  la nuit avec son ami Abdelaziz dans une rue du Caire, les deux ont été arrêtés par la police des mœurs qui ramassait les homosexuels ou ceux qui semblaient l’être. « Au cours de cette campagne qui s’étendit sur plusieurs jours au débutLire la suite « La chambre de l’araignée – de Mohammed Abdelnabi : Égypte, la prison des homosexuels »

J’ai couru vers le Nil – d’Alaa El Aswany : L’Égypte des faux-semblants

Il s’agit du dernier roman d’Alaa el Aswany. Il  est labyrinthique et se présente comme un ensemble de petits-romans avec des intrigues diverses et de nombreux personnages. Tout se passe au Caire et ses environs en 2011, année de la révolution contre Moubarak et le système politique. « La place Tahrir était devenue une petite républiqueLire la suite « J’ai couru vers le Nil – d’Alaa El Aswany : L’Égypte des faux-semblants »