Vingt stations – d’Ahmed Tiab : hommage aux victimes de la décennie noire

Après Adieu Oran, Ahmed Tiab publie  son nouveau roman, Vingt stations (Aube 2021). Pour lire la critique du précédent roman cliquez ici: Adieu Oran Dans une ville algérienne, le personnage-narrateur prend le tramway, sans destination précise. Les gens qui montent et les paysages qui défilent le font sombrer dans un gouffre de souvenirs.«  Je neLire la suite « Vingt stations – d’Ahmed Tiab : hommage aux victimes de la décennie noire »

Le Doigt – de Dalie Farah : réparer l’enfance douloureuse par la littérature

Après son premier roman à succès  Impasse Verlaine , Dalie Farah publie le deuxième chez le même éditeur,  Le Doigt (Grasset 2021). Pour découvrir la critique du premier roman cliquez ici : Impasse Verlaine Quelque part en Auvergne en 2018, devant le lycée où elle travaille, une professeure quadragénaire est giflée par un automobiliste  à qui elleLire la suite « Le Doigt – de Dalie Farah : réparer l’enfance douloureuse par la littérature »

Canicule glaciale – d’Amin Zaoui : éloge de l’amazighité et de la diversité

Après  L’enfant de l’œuf  (Barzakh/Serpent à Plumes 2017), Amin Zaoui publie son nouveau roman : Canicule glaciale (éd. Dalimen 2020), écrit en français. Afulay, Augustin, et Lévy sont trois militaires dans une caserne à Oran. Le contexte est celui de l’Algérie colonisée. Malgré les différences religieuses et identitaires, une forte amitié les unit. « Non loin deLire la suite « Canicule glaciale – d’Amin Zaoui : éloge de l’amazighité et de la diversité »

D’amour et de guerre – d’Akli Tadjer : Algérie-France, quand l’amour se mêle à l’Histoire

Après Qui n’est pas raciste ici ? , Akli Tadjer publie son nouveau livre, un roman intitulé D’amour de guerre. Pour lire la critique du précédent livre, cliquez ici: Qui n’est pas raciste ici? Adam est un jeune Algérien vivant au village Bousoulem près de Bougie (Béjaia). Le pays est colonisé par la France. Le jeune estLire la suite « D’amour et de guerre – d’Akli Tadjer : Algérie-France, quand l’amour se mêle à l’Histoire »

Saturne – de Sarah Chiche : quand les parents dévorent leurs enfants

Après Les Enténébrés (2019), l’écrivaine et psychanalyste Sarah Chiche publie son nouveau livre, un roman intitulé Saturne (Seuil 2020). Armand et Harry naissent à Alger dans les années 1950, pendant la colonisation. Leurs parents Joseph et Luise sont très réputés en tant que propriétaires d’une clinique. Avec les exactions de l’OAS dans les années 1960,Lire la suite « Saturne – de Sarah Chiche : quand les parents dévorent leurs enfants »

La mélancolie du maknine – de Seham Boutata : la quête du chardonneret et de soi

Au commencement était un documentaire que Seham Boutata a réalisé  sur le chardonneret, diffusé sur plusieurs radios en 2018 sous le titre L’élégance du chardonneret. Pour écouter ce documentaire audio, cliquez ici : L’élégance du chardonneret Seham Boutata pousse loin l’aventure et publie en 2020 un livre centré sur le chardonneret, et précisément celui d’Algérie ditLire la suite « La mélancolie du maknine – de Seham Boutata : la quête du chardonneret et de soi »

Déflagration des sens – de Karim Akouche : les sages bavardages d’un Algérien en colère

Après  Lettre à un soldat d’Allah (éd. Ecriture 2018), recueil de chroniques,  Karim Akouche publie son nouveau livre : un roman intitulé  Déflagration des sens. La fiction est racontée par un personnage-narrateur ; un Algérien quadragénaire, de la région kabyle. Après être expulsé d’Europe, et après avoir exercé divers métiers en Algérie, il travaille comme transporteur avecLire la suite « Déflagration des sens – de Karim Akouche : les sages bavardages d’un Algérien en colère »

Écorces- de Hajar Bali : l’Algérien entre poids des traditions et lumière de la liberté

Le nouveau livre de Hajar Bali a été publié en 2020 simultanément en France chez Belfond et en Algérie chez Barzakh. C’est son premier roman. Nour, 23 ans, est un étudiant en mathématiques. Il vit avec sa mère Meriem, sa grand-mère Fatima, et son arrière-grand-mère Baya. « J’ai trois mères », dit-il.  Au jour le jour, NourLire la suite « Écorces- de Hajar Bali : l’Algérien entre poids des traditions et lumière de la liberté »

Un jour idéal pour mourir – de Samir Kacimi : en Algérie, le suicide rend la vie belle

Le roman de Samir Kacimi publié en langue arabe en 2009 vient de paraître en langue française, simultanément en France chez Actes Sud et en Algérie chez Barzakh éditions. Le roman s’ouvre sur une scène de suicide, représentant un homme prêt à se jeter  du quinzième étage d’un immeuble de la banlieue algéroise. Il s’agitLire la suite « Un jour idéal pour mourir – de Samir Kacimi : en Algérie, le suicide rend la vie belle »

La discrétion – de Faïza Guène: les enfants d’immigrés héritent la violence des parents

Après Millenium Blues, Faïza Guène publie son roman, La discrétion. La famille Taleb vit depuis des décennies  à Aubervilliers, ville dans la banlieue parisienne ; hormis une fille qui vit seule, tous les membres partagent le même appartement.  Tous les enfants, un homme et trois filles, sont nés en France ; les parents viennent d’Algérie. Le pèreLire la suite « La discrétion – de Faïza Guène: les enfants d’immigrés héritent la violence des parents »