Ce qui reste des hommes – de Vénus Khoury-Ghata : l’écriture comme thérapie contre la solitude

L’écrivaine Vénus Khoury-Ghata  a publié récemment son tout nouveau roman, Ce qui reste des hommes (Actes Sud 2021). Quelque part à Paris, Diane est une romancière qui vit seule. Son mari Paul est mort ; les nombreux hommes qu’elle a connus ne sont plus près d’elle. Aucun homme pour son lit. Elle paie alors  un caveauLire la suite « Ce qui reste des hommes – de Vénus Khoury-Ghata : l’écriture comme thérapie contre la solitude »

Une farouche liberté – de Gisèle Halimi et Annick Cojean : rétrospective des combats et testament de l’avocate

Quelques semaines après la mort de Gisèle Halimi, a paru son dernier livre écrit avec la collaboration d’Annick Cojean : Une farouche liberté. Dans son introduction, la journaliste Annick Cojean avoue son admiration pour Gisèle Halimi et souligne  les valeureux combats de l’avocate qui ont plus de soixante-dix ans. « A 93 ans, elle persiste et s’insurge,Lire la suite « Une farouche liberté – de Gisèle Halimi et Annick Cojean : rétrospective des combats et testament de l’avocate »

Bliqiss – de Saphia Azzeddine: pamphlet contre l’obscurantisme

Dès les premières pages du roman, on est déjà sous les feux de la rampe.  Une femme, Bilqiss, condamnée attend sa sentence. Son crime : avoir lancé l’appel à la prière à la place du muezzin. Tous les thèmes du roman sont déjà posés : religion, sanction, châtiment, discrimination, et divinité. C’est de sa cellule,Lire la suite « Bliqiss – de Saphia Azzeddine: pamphlet contre l’obscurantisme »

L’échelle de la mort – de Mamdouh Azzam: traditions meurtrières en Syrie

Le roman L’échelle de la mort de l’écrivain syrien Mamdouh Azzam , publié d’abord en 1989, a été publié en 2020 en langue française. L’histoire a lieu dans une région  rurale, quelque part en Syrie. La domination masculine et le respect sacré des traditions ancestrales persistent dans ce lieu enfermé et isolé. Désobéir  aux coutumes Lire la suite « L’échelle de la mort – de Mamdouh Azzam: traditions meurtrières en Syrie »

Écorces- de Hajar Bali : l’Algérien entre poids des traditions et lumière de la liberté

Le nouveau livre de Hajar Bali a été publié en 2020 simultanément en France chez Belfond et en Algérie chez Barzakh. C’est son premier roman. Nour, 23 ans, est un étudiant en mathématiques. Il vit avec sa mère Meriem, sa grand-mère Fatima, et son arrière-grand-mère Baya. « J’ai trois mères », dit-il.  Au jour le jour, NourLire la suite « Écorces- de Hajar Bali : l’Algérien entre poids des traditions et lumière de la liberté »

Le ciel sous nos pas – de Leïla Bahsaïn : être femme libre et faire du ciel une terre

Il s’agit du premier roman de Leïla Bahsaïn. Pour découvrir les autres livres en relation avec le Maroc, cliquez ici: Littérature marocaine. Quelque part au Maroc, la jeune fille-narratrice vit avec sa sœur Tifa et sa mère officielle qui travaille dans le commerce de la contrebande (femme-mulet). La narratrice passe son temps sur son perchoirLire la suite « Le ciel sous nos pas – de Leïla Bahsaïn : être femme libre et faire du ciel une terre »