Nos longues années en tant que filles – de Hyam Yared : le corps, arme du combat féminin

Après Tout est halluciné (Fayard 2016), Hyam Yared publie son nouveau roman, Nos longues années en tant que filles. Victoria Akabal est le pseudonyme d’une écrivaine libanaise, maman de deux enfants qui  a grandi dans une famille machiste, dans ce Liban déchiré par les conflits et la haine. « Même pour parler, nous n’avions pas accès,Lire la suite « Nos longues années en tant que filles – de Hyam Yared : le corps, arme du combat féminin »

Le dernier Syrien – d’Omar Youssef Souleimane: amour et liberté en temps de révolution syrienne

Les révolutions qui ont ébranlé le Maghreb et l’Orient sont devenues  une source d’inspiration pour les écrivains ; les livres, mêlant  réel et fiction, deviennent  des cris de lutte et de  liberté. On peut parler désormais d’une « littérature des révolutions ». Le dernier Syrien présente  des jeunes citoyens dans cette Syrie  de 2011 secouée par la révolutionLire la suite « Le dernier Syrien – d’Omar Youssef Souleimane: amour et liberté en temps de révolution syrienne »

10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange – d’Elif Shafak: Istanbul, ville féminine

Après Trois filles d’Eve, Elif Shafak publie son nouveau  roman  10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange. L’auteure s’inspire des études montrant que le cerveau fonctionne quelques moments après la mort biologique. Elle transpose cette réflexion sur son personnage de fiction Tequila Leila. Celle-ci «(…) aurait pu témoigner  qu’au contraire, un cadavre débordeLire la suite « 10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange – d’Elif Shafak: Istanbul, ville féminine »