La mélancolie du maknine – de Seham Boutata : la quête du chardonneret et de soi

Au commencement était un documentaire que Seham Boutata a réalisé  sur le chardonneret, diffusé sur plusieurs radios en 2018 sous le titre L’élégance du chardonneret. Pour écouter ce documentaire audio, cliquez ici : L’élégance du chardonneret Seham Boutata pousse loin l’aventure et publie en 2020 un livre centré sur le chardonneret, et précisément celui d’Algérie ditLire la suite « La mélancolie du maknine – de Seham Boutata : la quête du chardonneret et de soi »

Notre ailleurs – de Rasha Khayat : l’identité entre Allemagne et Arabie Saoudite

Tarek est un Saoudien qui a fait des études de médecine en Allemagne. Grâce à ce long séjour, il a connu l’Allemande Barbara avec qui il s’est marié.  Le père décède en laissant deux enfants : Basil et sa sœur Lalya. « S’il était mort, c’était par défaut de patrie. Le sentiment de ne plus être chezLire la suite « Notre ailleurs – de Rasha Khayat : l’identité entre Allemagne et Arabie Saoudite »

Les porteurs d’eau – d’Atiq Rahimi: l’identité est un cycle d’exils et d’errances

Le dernier roman d’Atiq Rahimi, Les porteurs d’eau, publié en grand format en 2019 chez POL, vient de sortir en format poche chez Gallimard (Collection Folio). Pour lire la critique de son dernier livre (récit) publié en 2020, cliquez ici: L’invité du miroir. Divisé en 30 chapitres, le roman Les porteurs d’eau raconte deux récitsLire la suite « Les porteurs d’eau – d’Atiq Rahimi: l’identité est un cycle d’exils et d’errances »

Arabe – de Hadia Decharriere: l’identité hybride entre maladie et richesse

Après Grande section (2017), Hadia Decharriere publie son nouveau roman  Arabe (2019), chez le même éditeur JCLattès.  . Le roman relate l’histoire de Maya, une jeune Française qui travaille comme habilleuse.  « Maya aime écouter l’habit et observer l’attitude qu’emprunte l’esprit selon l’étoffe qui pare le corps » (p52). Un certain matin, Maya se réveille en parlantLire la suite « Arabe – de Hadia Decharriere: l’identité hybride entre maladie et richesse »

Rumeurs d’Amérique – d’Alain Mabanckou: autobiographie américaine « collective »

Après  Huit leçons sur l’Afrique (Grasset 2020), recueil regroupant ses cours au Collège de France, Alain Mabanckou publie son nouveau livre, un essai intitulé Rumeurs d’Amérique. Les fidèles lecteurs de Mabanckou auraient déjà posé la question sur ce silence qui couvre  l’Amérique (en référence aux USA) de l’auteur,  lieu où il vit depuis plusieurs années etLire la suite « Rumeurs d’Amérique – d’Alain Mabanckou: autobiographie américaine « collective » »

Extrait gratuit du dernier livre d’Akli Tadjer « Qui n’est pas raciste, ici ? »

Le magazine Lecture-Monde vous offre un extrait gratuit du dernier livre d’Akli Tadjer, Qui n’est pas raciste, ici? (éditions JCLattès 2019). Pour découvrir le livre, voici la critique déjà publiée sur le magazine: Qui n’est pas raciste, ici? L’extrait: « La France de mon enfance en  banlieue parisienne, à Gentilly, ville communiste  depuis toujours, c’était unLire la suite « Extrait gratuit du dernier livre d’Akli Tadjer « Qui n’est pas raciste, ici ? » »

Ceux qui partent – de Jeanne Benameur: éloge du départ sans retour

Après un récent  recueil de poésie  L’exil n’a pas d’ombre (éd. Bruno Doucey),  Jeanne Benameur continue avec son nouveau roman  Ceux qui partent  d’explorer les profondeurs de l’exil. La fiction se déroule en 1910 où des émigrants venus de différentes terres débarquent sur l’île Ellis Island, à l’entrée de New York. Ici, ils doivent attendre etLire la suite « Ceux qui partent – de Jeanne Benameur: éloge du départ sans retour »

La discrétion – de Faïza Guène: les enfants d’immigrés héritent la violence des parents

Après Millenium Blues, Faïza Guène publie son roman, La discrétion. La famille Taleb vit depuis des décennies  à Aubervilliers, ville dans la banlieue parisienne ; hormis une fille qui vit seule, tous les membres partagent le même appartement.  Tous les enfants, un homme et trois filles, sont nés en France ; les parents viennent d’Algérie. Le pèreLire la suite « La discrétion – de Faïza Guène: les enfants d’immigrés héritent la violence des parents »

Qui n’est pas raciste, ici? – d’Akli Tadjer: hommage à l’Autre

Après le roman  La vérité attendra l’aurore,  Akli Tadjer publie un court essai, Qui n’est pas raciste, ici ?. Ce texte est le fruit de l’affaire qui a eu lieu récemment  à cause de son roman Le Porteur de Cartable. L’écrivain était invité par une professeure de lycée pour parler  de ce roman face aux élèves.Lire la suite « Qui n’est pas raciste, ici? – d’Akli Tadjer: hommage à l’Autre »