Extrait gratuit du nouveau roman de Faïza Guène « La discrétion »

Avec l’aimable autorisation des éditions PLON, le magazine Lecture-Monde vous offre un extrait gratuit du nouveau roman de Faïza Guène, La discrétion (Plon, 2020). Pour lire la critique de ce roman, cliquez ici: La discrétion L’extrait: Commune d’Ahfir Province de Berkane Maroc, juillet 1962 Il était temps de brandir les drapeaux. La nouvelle est d’abord arrivéeLire la suite « Extrait gratuit du nouveau roman de Faïza Guène « La discrétion » »

Alaa El Aswany et le « crime » de la littérature

Depuis des lustres, on entend parler de la condamnation des journalistes dans plusieurs coins du monde. Le motif commun est de porter atteinte à l’Etat. Les cas les plus récents sont les deux écrivains-journalistes turcs Asli Erdogan et Ahmet Altan, condamnés à la prison par le pouvoir d’Erdogan. En Algérie, il y a juste quelquesLire la suite « Alaa El Aswany et le « crime » de la littérature »

Déflagration des sens – de Karim Akouche : les sages bavardages d’un Algérien en colère

Après  Lettre à un soldat d’Allah (éd. Ecriture 2018), recueil de chroniques,  Karim Akouche publie son nouveau livre : un roman intitulé  Déflagration des sens. La fiction est racontée par un personnage-narrateur ; un Algérien quadragénaire, de la région kabyle. Après être expulsé d’Europe, et après avoir exercé divers métiers en Algérie, il travaille comme transporteur avecLire la suite « Déflagration des sens – de Karim Akouche : les sages bavardages d’un Algérien en colère »

Écorces- de Hajar Bali : l’Algérien entre poids des traditions et lumière de la liberté

Le nouveau livre de Hajar Bali a été publié en 2020 simultanément en France chez Belfond et en Algérie chez Barzakh. C’est son premier roman. Nour, 23 ans, est un étudiant en mathématiques. Il vit avec sa mère Meriem, sa grand-mère Fatima, et son arrière-grand-mère Baya. « J’ai trois mères », dit-il.  Au jour le jour, NourLire la suite « Écorces- de Hajar Bali : l’Algérien entre poids des traditions et lumière de la liberté »

Un jour idéal pour mourir – de Samir Kacimi : en Algérie, le suicide rend la vie belle

Le roman de Samir Kacimi publié en langue arabe en 2009 vient de paraître en langue française, simultanément en France chez Actes Sud et en Algérie chez Barzakh éditions. Le roman s’ouvre sur une scène de suicide, représentant un homme prêt à se jeter  du quinzième étage d’un immeuble de la banlieue algéroise. Il s’agitLire la suite « Un jour idéal pour mourir – de Samir Kacimi : en Algérie, le suicide rend la vie belle »

Extrait gratuit du dernier livre d’Akli Tadjer « Qui n’est pas raciste, ici ? »

Le magazine Lecture-Monde vous offre un extrait gratuit du dernier livre d’Akli Tadjer, Qui n’est pas raciste, ici? (éditions JCLattès 2019). Pour découvrir le livre, voici la critique déjà publiée sur le magazine: Qui n’est pas raciste, ici? L’extrait: « La France de mon enfance en  banlieue parisienne, à Gentilly, ville communiste  depuis toujours, c’était unLire la suite « Extrait gratuit du dernier livre d’Akli Tadjer « Qui n’est pas raciste, ici ? » »

La discrétion – de Faïza Guène: les enfants d’immigrés héritent la violence des parents

Après Millenium Blues, Faïza Guène publie son roman, La discrétion. La famille Taleb vit depuis des décennies  à Aubervilliers, ville dans la banlieue parisienne ; hormis une fille qui vit seule, tous les membres partagent le même appartement.  Tous les enfants, un homme et trois filles, sont nés en France ; les parents viennent d’Algérie. Le pèreLire la suite « La discrétion – de Faïza Guène: les enfants d’immigrés héritent la violence des parents »

Texte inédit d’Abdellatif Laâbi: l’adieu à Tahar Djaout

Photo: Abdellatif Laâbi avec, à gauche, Tahar Djaout ; à droite, Abdelkader Djeghloul, Montpellier, 1986. Source (laabi.net) Je ne suis pas une pleureuse professionnelle. C’est la rage qui m’a fait venir à cette tribune. Je n’ai envie ni de faire une analyse ni d’écouter des analyses. Je n’ai pas envie de me rassurer sur lesLire la suite « Texte inédit d’Abdellatif Laâbi: l’adieu à Tahar Djaout »

Adieu Oran – d’Ahmed Tiab: hommage aux Noirs dans une Algérie noire

Le dernier roman d’Ahmed Tiab, Adieu Oran , a été réédité en version poche en 2020, après avoir été publié en grand format en 2019, par le même éditeur Aube éditions. À Oran, les  homicides contre les Chinois se multiplient. Ces derniers  débarquent essentiellement pour réaliser des travaux de construction dans la ville. « Les chantiersLire la suite « Adieu Oran – d’Ahmed Tiab: hommage aux Noirs dans une Algérie noire »

Concours international « poésie en liberté » : dernier délai le 31 mars 2021

Poésie en liberté est un concours international de poésie en langue française. Le thème et la forme sont libres. La participation est gratuite. Le concours est ouvert aux candidats de tous pays du monde âgés de 15 à 25 ans, et qui doivent être scolarisés (collège, lycée, université…). Le dernier délai pour la participation estLire la suite « Concours international « poésie en liberté » : dernier délai le 31 mars 2021 »