Des rêves à leur portée_  de Lynda Chouiten: quêtes humaines

Après son roman   Une valse  primé par le prix Assia Djebar en 2019, Lynda Chouiten publie son nouveau  livre :  Des rêves à leur portée  (Casbah 2022).

Le livre est un recueil de nouvelles offrant divers personnages et histoires, dans différents décors de l’Algérie contemporaine. De cette épouse qui refuse de faire des enfants avec son mari, à ce jeune homme souffrant  à cause de sa sincérité exagérée, en passant par cette femme qui apprend à se comporter avec sa fille grâce à Kafka, et ce vieux couple qui participe aux manifestations…«  C’est encore toi, cher Kafka, qui m’apporté une réponse »(p 52)

À quoi aspirent  ces hommes et ces femmes ? Comment ces nouvelles invitent-elles à réfléchir sur la condition humaine ?

Le livre peint des personnages qui luttent pour  réaliser leurs rêves, être eux-mêmes sans compter le regard des autres.  Par exemple, cette épouse qui refuse de faire des enfants et assume son choix ; ou ce vieux  couple qui défie tout pour participer aux manifestations parmi les jeunes…

Le recueil a aussi un caractère féministe ; certaines nouvelles  fustigent la tradition sexiste, la misogynie,  le patriarcat…Par exemple, dans  la nouvelle « Le cours », un père interdit à sa femme d’aller au cours de chant. « Pour mon père, une femme ça ne chante pas » (p100).

L’auteure rend hommage à la révolution  dite Hirak dans une nouvelle, à travers ce vieux couple qui marche parmi les manifestants et découvre autrement le pays et les siens.

La nouvelle « le cours » est un hommage au chanteur Idir ( 1945-2020) ; l’histoire d’un père qui apprend à se débarrasser des ses idées patriarcales grâce à cet artiste qui a chanté sur la même scène avec sa fille. « Au milieu de mes larmes discrètes, j’éprouve l’envie irrésistible  d’écouter avava inouva la plus connue de ses merveilles » (p107)

La culture amazighe est présente. La majorité des nouvelles ont pour décor de fiction, la Kabylie. Çà et là, des mots empruntés à la langue berbère sont insérés dans les textes. Sans oublier la figure emblématique de Matoub Lounès cité explicitement.

Certaines nouvelles ressemblent à des contes nourris de merveilleux et de fantastique : comme ce jeune homme qui couvre les femmes de poussière par la magie de sa main.  Le lecteur peut même en  déduire des morales.

La majorité des nouvelles ont un caractère philosophique et invitent à la réflexion sur la vie et l’humain. Par exemple, cette nouvelle qui explore la frontière entre sincérité et  mensonge, ou cette autre qui  donne une vision philosophique sur le masque en temps de Covid. «  Il est des masques qu’on porte  si bien qu’on les croit plus  volontiers que la vérité » ( p107)

La narration est agréable ; dans la même nouvelle, on passe soudain d’un narrateur à l’autre.  Ce caractère donne davantage de valeur au livre et invite le lecteur à s’y investir.  

 Simple et humain, nourri de réflexion, Des rêves à leur portée est une réflexion sur la condition humaine à travers des personnages en quête d’eux-mêmes.

***

Point fort du livre: choix narratifs

Belle citation: «  Il est des masques qu’on porte  si bien qu’on les croit plus  volontiers que la vérité » ( p107)

L’auteure: Lynda Chouiten est écrivaine et universitaire. Son roman « Une valse » a été récompensé par le prix Assia Djebar

Des rêves à leur portée, Lynda Chouiten, éd. Casbah, Alger, 2022, 160p.

Par TAWFIQ BELFADEL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :