Alaa El Aswany et le « crime » de la littérature

Depuis des lustres, on entend parler de la condamnation des journalistes dans plusieurs coins du monde. Le motif commun est de porter atteinte à l’Etat. Les cas les plus récents sont les deux écrivains-journalistes turcs Asli Erdogan et Ahmet Altan, condamnés à la prison par le pouvoir d’Erdogan. En Algérie, il y a juste quelquesLire la suite « Alaa El Aswany et le « crime » de la littérature »

Ainsi parlait ma mère – de Rachid Benzine : lire pour vivre longtemps

Le premier roman de Rachid Benzine, Ainsi parlait ma mère, a été publié au début 2020 chez Seuil éditions. Il parait cette semaine (janvier 2021) en format Poche dans la collections Points du même éditeur. Le nouveau roman de Rachid Benzine a été publié en août 2020. Pour lire la critique cliquez ici: Dans lesLire la suite « Ainsi parlait ma mère – de Rachid Benzine : lire pour vivre longtemps »

Déflagration des sens – de Karim Akouche : les sages bavardages d’un Algérien en colère

Après  Lettre à un soldat d’Allah (éd. Ecriture 2018), recueil de chroniques,  Karim Akouche publie son nouveau livre : un roman intitulé  Déflagration des sens. La fiction est racontée par un personnage-narrateur ; un Algérien quadragénaire, de la région kabyle. Après être expulsé d’Europe, et après avoir exercé divers métiers en Algérie, il travaille comme transporteur avecLire la suite « Déflagration des sens – de Karim Akouche : les sages bavardages d’un Algérien en colère »

Bliqiss – de Saphia Azzeddine: pamphlet contre l’obscurantisme

Dès les premières pages du roman, on est déjà sous les feux de la rampe.  Une femme, Bilqiss, condamnée attend sa sentence. Son crime : avoir lancé l’appel à la prière à la place du muezzin. Tous les thèmes du roman sont déjà posés : religion, sanction, châtiment, discrimination, et divinité. C’est de sa cellule,Lire la suite « Bliqiss – de Saphia Azzeddine: pamphlet contre l’obscurantisme »

Notre ailleurs – de Rasha Khayat : l’identité entre Allemagne et Arabie Saoudite

Tarek est un Saoudien qui a fait des études de médecine en Allemagne. Grâce à ce long séjour, il a connu l’Allemande Barbara avec qui il s’est marié.  Le père décède en laissant deux enfants : Basil et sa sœur Lalya. « S’il était mort, c’était par défaut de patrie. Le sentiment de ne plus être chezLire la suite « Notre ailleurs – de Rasha Khayat : l’identité entre Allemagne et Arabie Saoudite »

Noces de jasmin – de Hella Feki: le roman de la révolution tunisienne

Les révolutions ayant secoué certains  pays du Maghreb et d’Orient, connues sous le nom de Printemps arabe,  sont devenues une source d’inspiration pour les écrivains. Construites sur un fond réel de révolte, les fictions ont des  points communs malgré la différence des formes et outils:   elles fustigent la dictature et font l’éloge de toutes lesLire la suite « Noces de jasmin – de Hella Feki: le roman de la révolution tunisienne »

Les porteurs d’eau – d’Atiq Rahimi: l’identité est un cycle d’exils et d’errances

Le dernier roman d’Atiq Rahimi, Les porteurs d’eau, publié en grand format en 2019 chez POL, vient de sortir en format poche chez Gallimard (Collection Folio). Pour lire la critique de son dernier livre (récit) publié en 2020, cliquez ici: L’invité du miroir. Divisé en 30 chapitres, le roman Les porteurs d’eau raconte deux récitsLire la suite « Les porteurs d’eau – d’Atiq Rahimi: l’identité est un cycle d’exils et d’errances »

Arabe – de Hadia Decharriere: l’identité hybride entre maladie et richesse

Après Grande section (2017), Hadia Decharriere publie son nouveau roman  Arabe (2019), chez le même éditeur JCLattès.  . Le roman relate l’histoire de Maya, une jeune Française qui travaille comme habilleuse.  « Maya aime écouter l’habit et observer l’attitude qu’emprunte l’esprit selon l’étoffe qui pare le corps » (p52). Un certain matin, Maya se réveille en parlantLire la suite « Arabe – de Hadia Decharriere: l’identité hybride entre maladie et richesse »

Écorces- de Hajar Bali : l’Algérien entre poids des traditions et lumière de la liberté

Le nouveau livre de Hajar Bali a été publié en 2020 simultanément en France chez Belfond et en Algérie chez Barzakh. C’est son premier roman. Nour, 23 ans, est un étudiant en mathématiques. Il vit avec sa mère Meriem, sa grand-mère Fatima, et son arrière-grand-mère Baya. « J’ai trois mères », dit-il.  Au jour le jour, NourLire la suite « Écorces- de Hajar Bali : l’Algérien entre poids des traditions et lumière de la liberté »

Le ciel sous nos pas – de Leïla Bahsaïn : être femme libre et faire du ciel une terre

Il s’agit du premier roman de Leïla Bahsaïn. Pour découvrir les autres livres en relation avec le Maroc, cliquez ici: Littérature marocaine. Quelque part au Maroc, la jeune fille-narratrice vit avec sa sœur Tifa et sa mère officielle qui travaille dans le commerce de la contrebande (femme-mulet). La narratrice passe son temps sur son perchoirLire la suite « Le ciel sous nos pas – de Leïla Bahsaïn : être femme libre et faire du ciel une terre »