Best of mondial des lectures 2020

Le magazine LECTURE-MONDE vous souhaite bonne année 2021. Meilleurs vœux de bonne santé, de bonheur, et d’amour. Que la nouvelle année soit surtout riche de lectures. À cette occasion, le magazine vous offre un best of  mondial de 2020. Les livres sont organisés aléatoirement. Pour lire les critiques intégrales, cliquez sur les titres-liens.

La Maison indigène de Claro

Ce récit de Cristophe Claro est inspiré par la Maison indigène, dite La Maison du Centenaire, conçue par son grand-père l’architecte Léon-Claro dans la Casbah d’Alger, inaugurée en 1930 à l’occasion des cent ans de la colonisation. L’auteur  mêle ainsi des informations sur ce trésor architectural, des détails biographiques sur des écrivains célèbres dont Camus et Sénac, et des souvenirs…Recherche du père et de soi, le récit est marqué par une belle écriture poétique.

Nos frères inattendus d’Amin Maalouf

Le roman met en scène un dessinateur, Alexandre, qui vit dans une île. Sa voisine est l’écrivaine Eve. Un jour, l’électricité et les réseaux de communication sont coupés. Grâce à son ami qui travaille à la Présidence américaine, Alexandre découvre qu’une force étrangère, dite « Les amis d’Empédocle »,  intervient dans le monde pour sauver la civilisation humaine du nucléaire et des maladies incurables. Inspiré par la théorie d’Empédocle sur l’Amour et la Haine, Amin Maalouf peint le naufrage de la civilisation humaine par la fiction. Un beau manifeste humaniste.

Noces de jasmin de Hella Feki

Le roman est une fiction ayant pour fond la révolution tunisienne de 2011. En plus des cris de révolte et de liberté, la fiction tisse une belle histoire d’amour entre Mehdi, journaliste emprisonné, et Essia fille d’une Française et d’un Tunisien. Le roman est un hommage aux gens de la révolution du jasmin, un refus des interdits et traditions, et un hymne à l’amour et l’érotisme. Un roman qui célèbre toutes les libertés avec une belle écriture poétique.

Ouâf  de Kemal Varol

La fiction est racontée par des chiens. Le personnage principal est  Mikasa. Amoureux d’une chienne kurde, il est séparé de son amour et engagé dans l’armée comme chien-mineur. Son regard et ses mots  témoignent du conflit kurde, à Diyarbakir, dans les années 1990 (le paroxysme infernal du conflit). Sensible et poignant, le roman sauve la mémoire kurde de l’oubli et de l’effacement, et dit l’humanité à travers le monde canin.

10 minutes et 38 secondes dans ce monde étrange d’Elif Shafak

Leila Tequila est une prostituée qui a été assassinée et jetée dans une benne à ordures à Istanbul. Vu que le cerveau fonctionne quelques minutes après la mort biologique, le narrateur raconte l’enfance de Leila,  le viol qu’elle a subi de son oncle, sa fugue,  son histoire d’amour avec un journaliste, ses amies…Ces minutes sont aussi l’occasion de découvrir une autre Istanbul, une autre Turquie. Plein d’humanité, dense et puissant, le roman est un bel hommage aux femmes d’Istanbul et au féminin en général.

Un jour idéal pour mourir de Samir Kacimi

Le roman s’inscrit dans l’absurde. Dans la banlieue algéroise, le journaliste Halim Bensadek est à prêt à se jeter du quinzième étage d’un immeuble. Ces moments  précédant le suicide permettent de découvrir la vie misérable de Halim et l’étrangeté de son entourage.  Bref et poignant, marqué par une belle structure, le roman explore l’absurdité de l’existence et le rapport de l’Homme au monde.

Presque riens d’Abdellatif Laâbi

Recueil de poèmes suivi de textes « inclassables », c’est le nouveau livre d’Abdellatif Laâbi. Les poèmes se partagent en trois catégories différentes et complémentaires : inventaire de la vie du poète, manifeste humaniste, et testament poétique. Simple et profond, sensible, le livre est un beau message universel d’amour et de paix.

La discrétion de Faïza Guène

Le roman explore la transmission de la violence chez les fils et filles d’immigrés algériens.  À travers les personnages de ce roman qui vivent dans la banlieue parisienne, le roman montre comment les descendants d’immigrés  héritent malgré eux la colère des parents. Suspendu entre passé et présent, entre l’Algérie et la France, entre deux générations, ce roman est un  sensible hommage aux Français nés de parents immigrés et à l’identité hybride qui trouve son équilibre dans la diversité et l’entre-deux.

Dans les yeux du ciel de Rachid Benzine

La narratrice est une prostituée, fille de prostituée. Vivant d’un pays du monde arabe, elle fait tout pour garantir un bel avenir à sa fille. Ses clients sont de toutes les catégories : simples citoyens, lesbiennes, sadiques, hauts responsables du pays…Son meilleur ami est un poète homosexuel. Le contexte du roman est une révolution contre lé régime en place.  À travers le corps de cette pute, le roman brosse le portrait des grandes maladies du monde arabe : l’islamisme, l’hypocrisie, le corps féminin, la frustration…Cousu avec une belle écriture poétique, ce roman est un hommage au féminin et aux révolutions arabes.

Le Syndrome de la dictature d’Alaa El Aswany

Il s’agit d’une étude élaborée avec une méthodologie scientifique. Ce livre analyse la dictature comme syndrome pour en examiner  les symptômes, les facteurs, les mécanismes, les conséquences…Evoquant largement l’Égypte, le livre est centré sur l’humanité entière qui est ravagée par la dictature. Alaa illustre ses réflexions avec des exemples, des témoignages, des anecdotes…L’ouvrage permet aussi de comprendre l’univers romanesque de l’écrivain. C’est un cri contre la dictature dans le monde entier et un poignant  éloge de la vraie démocratie.

***

LECTURE-MONDE vous remercie pour votre fidélité et restera toujours un média à la hauteur de vos attentes, vous ses lectrices et lecteurs partout dans le Tout-Monde.

Par TAWFIQ BELFADEL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :