Ceux qui partent – de Jeanne Benameur: éloge du départ sans retour

Après un récent  recueil de poésie  L’exil n’a pas d’ombre (éd. Bruno Doucey),  Jeanne Benameur continue avec son nouveau roman  Ceux qui partent  d’explorer les profondeurs de l’exil. La fiction se déroule en 1910 où des émigrants venus de différentes terres débarquent sur l’île Ellis Island, à l’entrée de New York. Ici, ils doivent attendre etLire la suite « Ceux qui partent – de Jeanne Benameur: éloge du départ sans retour »