Amin Zaoui , Olivia Elkaim, Rebecca Benhamou, Alice Kaplan : à la recherche des traces des Juifs en Algérie

Qu’on le nie ou pas, l’Algérie a été depuis des lustres, avant même l’avènement de l’islam ou la conquête coloniale française, une terre habitée par des Juifs. Juifs de père en fils qui y sont nés ou des Juifs qui ont choisi librement cette terre de soleil; ce qui rend l’Algérie une terre aux origines plurielles, contrairement à ce que croient les intégristes de l’identité qui la réduisent à ces deux mots « arabo-musulmane ». Nombreux sont les essais qui illustrent cette réalité ; c’est le cas des  célèbres ouvrages de feu Gilbert Meynier, grand  Historien et passionné de l’Algérie, qui a travaillé sur l’Histoire d’Algérie depuis l’Antiquité.

Puisant sa force dans les autres disciplines comme l’Histoire et la psychanalyse, le roman est  évidemment le genre suprême de la littérature contemporaine dans toutes les langues. Ainsi, des romans contemporains  mènent diverses quêtes sur les traces des Juifs en Algérie, mêlant fiction et documentation. Pour quel(s) objectif (s) ? Humain, anthropologique, identitaire… ? Comment le roman peint-il les traces des Juifs ?

Le dernier Juif de Tamentit _ d’Amin Zaoui 

Le roman est publié en 2013 en Algérie chez Barzakh éditions.  Ibrahim et Barkahoum sont deux amants qui se voient souvent dans une pizzeria pour manger mais surtout pour flirter et raconter. Leurs narrations s’alternent et mêlent amour, chair, déconstruction des tabous, Histoire, désir et délire, folie…  Juif de père en fils, dont les racines se trouvent en Andalousie, Ibrahim centre son récit sur la  communauté juive en Algérie notamment  dans les deux villes Tamentit (ville du Sud algérien) et Tlemcen. Le roman est un éloge de la fraternité et la paix malgré la différence des croyances. Le fantôme de la guerre est présent en arrière-plan mais ne trouble pas cette fraternité et la passion des deux amants. « On lit des versets coraniques  en mémoire d’une morte juive. Ce sont les coutumes des habitants de notre ville sans frontières et sans haine » (p57).

Né et vivant en Algérie, Amin Zaoui est un écrivain et chroniqueur écrivant en deux langues ; l’arabe et le français. Son dernier roman est publié fin 2022 : « Faim blanche » (Dalimen éditions).

Le tailleur de Relizane _ d’Olivia Elkaim

Le roman a été publié chez Stock éditions en 2020. Mêlant Histoire et fiction, imaginaire et documentation, le roman raconte la trajectoire des Elkaim, une famille juive  qui  vivait dans la terre d’Algérie avant même la conquête française, connue surtout par son enfant Marcel, le meilleur tailleur de Relizane (ville de l’ouest d’Algérie). Ce dernier est le grand-père de l’auteure Olivia.

N’ayant jamais visité l’Algérie, Olivia mène à travers ce roman une quête des racines et de soi. Un besoin identitaire plus que littéraire.  A travers des générations, l’Histoire est omniprésente et forge même le destin des Juifs en général et des Elkaim en particulier. Nourri d’autobiographie, le livre est aussi un sensible  hommage aux Juifs persécutés et déshumanisés partout dans le monde. « Il me faut donc investir, par l’imaginaire, ce territoire intime et pourtant inconnu, l’investir alors qu’on m’interdit d’y aller, qu’en me refuse l’accès »

Née en 1976 en France, Olivia Elkaim est écrivaine et journaliste. Elle est auteure de sept livres salués par la critique.

Les Habitués du Temps suspendu _ de Rebecca Benhamou

Le roman a été publié en 2022 par Fayard éditions. Juif né de l’autre coté de la Méditerranée (sous-entend l’Algérie), Salomon est un horloger habitué à un café parisien. Ici, Lila joue du violon : comme lui elle a des racines dans cette terre du soleil. Ainsi, à travers des va-et-vient entre les deux rives, entre passé et présent,  le roman tisse à travers des générations la généalogie d’une famille juive (celle de l’auteure). L’Histoire est prépondérante à travers surtout les deux Guerres. En plus d’être un hommage aux Juifs, le roman est aussi une quête identitaire mêlant réalité et fiction. « Lila  l’embarque, en quelques notes, dans ce même voyage de la mémoire et du cœur, celui qui contient tous les autres » (265)

Née en 1986 en France, Rebecca Benhamou est journaliste et romancière. Elle vit en France

Maison Atlas _ d’Alice Kaplan

Le roman a été publié en France chez Le Bruit du Monde et en Algérie chez Barzakh, en 2022, traduit de l’anglais par de Patrick Hersant.

Daniel Atlas rencontre Emily en France grâce aux études. Les deux sont juifs. Intéressé par les recherches généalogiques, Daniel va voir son père en Algérie où la famille Atlas est installée depuis des lustres. Il ne revient pas en France. Le temps passe, leur fille Becca sent le besoin de suivre le chemin de son père et va en Algérie à la quête des racines. L’Histoire est omniprésente à travers des générations. Le roman est une fiction sur fond historique réel ; c’est une quête intergénérationnelle des racines et un sincère hommage à l’humanité des Juifs. « Nous avons vécu ici tout au long de l’histoire de ce pays, des siècles avant la conquête  française. Nous avons vécu avec nos frères arabes»  (p56)

Née aux USA en 1954, Alice Kaplan est universitaire, écrivaine et historienne. Maison Atlas est son premier roman vivement salué par la critique.

Ainsi, le roman contemporain explore les traces juives d’Algérie en mêlant réel et fiction. C’est le cas des quatre romans évoqués en haut. Et malgré les différences des structures et styles, ces œuvres ont certains points en commun : exposer les traces juives d’Algérie (niées par les extrémistes) ; souligner la fraternité entre Juifs et Musulmans ; rendre hommage à l’humanité des Juifs longtemps persécutés et déshumanisés…Enfin, l’Algérie ne cesse et ne cessera, d’inspirer la littérature de par son Histoire-identité à la fois riche et plurielle.

***

Note: cliquez sur les liens-titres pour les critiques des romans

Par TAWFIQ BELFADEL

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :